le fil du projet

Un projet de Parc naturel régional à l’initiative des élus du Fenouillèdes qui élargissent leur réflexion aux territoires voisins pour présenter un projet de PNR à cheval sur deux départements mais avec des similitudes fortes et une identité partagée :
les Corbières et le Fenouillèdes.

Phase 5 — Un projet commun à définir commençant par un diagnostic

1er semestre 2017

La première étape d’élaboration de la Charte consiste à faire un diagnostic du territoire et à définir un projet de territoire commun. Un groupement de bureaux d’étude, Atelier 5, est retenu pour réaliser ce travail aux cotés de l’équipe du syndicat mixte.

C’est par le croisement de données objectives, de la consultation d’experts, mais aussi en associant le plus largement possible les élus et des acteurs socioprofessionnels locaux, que le diagnostic, véritable regard partagé est construit. Un rapport est produit présentant ce regard croisé d’analyse des atouts, des faiblesses, des opportunités et des menaces pour le territoire sur les thèmes :

  • des patrimoines naturel, paysager, géologique, historique et culturel ;
  • de la transition climatique et des ressources énergétiques, comprenant un volet sur l’eau ;
  • de la population (services, urbanisme…), des risques (incendies, inondations…), des pollutions et de la gestion des déchets, des loisirs (en particulier de la chasse et de la pêche) ;
  • de l’économie : agriculture, activité forestière, tourisme.

Cinq réunions ont été organisées dans différentes communes du territoire, réunissant près de 200 personnes. Il s’agissait de disposer d’une compréhension, sensible, vécue, « intuitive » du territoire, de ses enjeux et besoins, d’être au plus près des réalités locales, mais aussi de mobiliser et d’impliquer ceux qui demain mettront en œuvre la Charte.
Au cours de ces ateliers :

  • Les participants prennent connaissance et s’enrichissent des différents apports émanant des experts grâce à la mise à disposition au préalable des rapports thématiques issus du diagnostic expert.
  • Ils partagent, illustrent, parfois nuancent l’analyse des experts, en répondant à un questionnaire individuel reprenant l’analyse des atouts-faiblesses-opportunités-menaces.
  • Ils positionnent lors des ateliers cartographiques, les « pépites » (lieux, initiatives et activités) de leur territoire à conserver, à préserver, à valoriser et les « points noirs » à réparer, faire évoluer, à transformer.
  • Ils partagent et explicitent leur vision du futur PNR, notamment lors de débats mouvants.
  • Ils font part de leur questionnement, contribution, positionnement individuel avec des cartes postales prévues à cet effet.

Atelier : accueil des participants - © DR {JPEG} Atelier : réflexions et analyses - © DR {JPEG} Les « pépites » des ateliers cartographiques - © DR {JPEG}

Télécharger